Un Ex-trepreneur au RSA et un ex-salarié au RSA

Publié le par aidentreprise

Jeudi 12h 30:

Moi, Jeanne B. Ex-entrepreneur au RSA dans la file de caisse de chez Babou (Quelqu'un de classe sera naturel et élégant même avec des frippes à 5 euros..)

APRES

m'être levée à 5h du matin,

avoir nettoyé la litière de leurs deux châtons,

avoir vérifié le contenu de leur cartable,

avoir mis en route une autre machine à laver,

avoir étendu le linge, 

avoir mis à mijoter le diner,

avoir lu et répondu à mes mails, rédigé mon énième CV en réponse aux annonces d'offre d'emploi ( de téléconseillère à la CPAM par MRS à acheteuse bilingue pour une société de renom......les lettres de motivation diffèrent)

avoir avancé sur mes Livrables et prévisonnels du parcours Nacre dans mon projet de création d'entreprise

avoir traité mon courrier et traité mes diverses notifications, assignations concernant ma précédente entreprise
avoir préparé le petit déj des enfants,

avoir accompagné mes enfants à l'école,

m'être rendue chez ma conseillère de Pole Emploi

avoir  fait mes courses de marque bienvu plus lentement qu'avant, histoire de bien vérifier les prix au kilo et jongler entre rapport qualité/prix..................

j'arrive donc chez Babou pour me fournir en vêtements pour enfants ( ils grandissent si vite et ne sont encore pas regardant sur les "marques" vu leur age......)

Il est midi trente........

 

J'écoute distraitement une conversation téléphonique d'une jeune femme devant moi.......le mot RSA revient quelques fois..........alors je tends l'oreille et me demande , à part le RSA , ce qui nous avons en commun.........

 

"- Nadia? salut c'est moi Sacha. J' suis chez Babou, y a plein de soldes........  quand je rentre je passe  te chercher? on a qu'à aller au plan d'eau. Ahhh tu viens de te réveiller??? Alors je vais d'abord chez mon copain, i doit dormir lui aussi. On est sorti tard hier soir...... ouais , au moins 4 h du mat. Ah nan, pas ce soir, y fait un boulot chez un copain......y va rentrer tard, il bosse dans sa maison pour faire le carrelage.. tu sais y touche pas grand chose lui au RSA, moi c est pas pareil j'ai un gosse...hen ? ....ouais, ok.........Mais nous on peut aller au ciné avant d'aller au resto, j'ai des tickets gratos.....Bon, j 'ai juste mon rdv chez polemploi, mais 15 h ca doit ête bon..ça dure pas longtemps.......ben tu sais bien, t'es au meme pole que moi , avec l'autre qui est vachement rapide , non?........t'as pas envie d'aller au plan d'eau? bon ok , je vais juste bronzer un peu alors et je viens chez toi........ouais ouais je l'ai sur ma clé usb......si si, en qualité dvdrip! nickel........t'as raison, vaut mieux qu'on squatte la télé c'soir, sinon on va ête crevées au boulot....le jeudi, y plein de monde après l'after........"

Je paie mes achats, j'arrive sur le parking et je laisse passer un joli coupé cabrio flambant neuf......au volant la jeune femme gaie et insouciante.

Je soupire avec une pointe d'envie.......et je me demande pourquoi je me fais autant "chier" à vouloir me remettre dans la galère de l'entrepreunariat quand il est évident que ma vie pourrait être bien plus simple.......

Je croise mon regard dans la vitrine de Babou, et je me sens en parfait décalage.....A l'image de ma petite robe noire Babou à 5 euros en solde avec des Loboutins aux pieds......présent  et passé se mêlent......

Je regarde l'heure et je me dépêche.......j'ai mon futur site internet à compléter, mes flyers et mes cartes de visites à mettre en page........Société Hope -Jeanne B- Gérante.  .....

AVANT

de récuperer les enfants,

de leur faire faire leur devoirs d'école bilingue ,

de les déposer à leur activites périscolaires.......Ils sortiront à 7h45.

Le diner sera prêt pendant qu'ils prendront leur douche, les vêtements fraichement lavés et repassés pour le lendemain posés dans leur chambre pour gagner du temps,

et la soirée se terminera entre "joue 15 minutes au piano , tu as ta leçon demain........" et un " stp maman, laisse moi voir juste la fin de Scoubidou!".........On négociera, le ton montera........et tout la tension de la journee s'envolera dans le parfum de leurs cheveux encore humides.........

Les enfants couchés, je vais être seule avec moi-même car mon couple n'a pas survécu à ma liquidation judiciaire.........

21h

Je cale mon portable sur mes genoux, devant ma télé, ma meilleure amie, devant des programmes les uns aussi lamentables que les autres en bruit de fond........histoire de ne pas me sentir trop seule....

Tient, c'est marrant, je suis encore plus fatiguée que lorsque j'étais gérante de ma première boite.....

Mais ma journée n'est pas finie.....Contestation des créances de mon ancienne boite, courriers de mon liquidateur qui m'accusent de ne pas donner suite avec diligence à ses requêtes ( inventaire, bilans, contentieux, registres divers.....)  ........

Mais aujord'hui je me sens plus forte, plus préparée à la gestion d'entreprise........dommage que je vienne d'ouvrir le courrier de ma banque que ja garde dans mon sac depuis ce matin......c'est la réponse tant attendue pour le co-financement de mon projet, sur lequel je travaille depuis des mois...

Nous sommes le 01 avril:

Madame,

Nos sommmes au regret de vous informé que votre demande de prêt personnel vous a été refusé................


Je voudrai hurler, tout casser de rage.........je retiens mes larmes.

Je me couche sur le canapé et je passe la nuit à ressasser........

Je finis par m'endormir en  me demande comment je vais encore pouvoir survivre avec le RSA et avec mon projet ficelé, mes clients prêts et sans l'apport nacre attendu?

Une nuit suffit à un entrepreneur pour passr au plan B.............

On ne nous refait pas. Je pense encore un instant à la jeune insousciante de Babou .......

Je souris et je comprends que mon sentiment de dédain à son égard est déplacé.....Pourquoi lutter contre un système en place? Nous si fiers et intelligents, si convaincus pendant nos années glorieuses que rien ne pouvait nous terrasser.........le système nous a eu........une fois.


le RSA? pour certains c'est un mode de vie, et pour un entrepreneur  c'est une pose reflexion, une prise de conscience et un nouveau départ........

 

 

 

 



Commenter cet article