Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dernière minute

COMMUNIQUE DE PRESSE

Contact : portail@entrepreneur360.fr

Standard National : 0972 104 104

Contact presse : 06 79 22 50 79

30 AVRIL 2021 A 16 H 

 

LE VICE-PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE, SYLVAIN WASERMAN, RENCONTRE LES ENTREPRENEURS EN DIFFICULTÉ ET POST-FAILLITE 

 

MULHOUSE, 30/04/2021

Afin d’anticiper et de mieux faire face aux drames méconnus des chefs d’entreprise, des travailleurs indépendants en difficulté ou en situation de « faillite », liés aux conséquences économiques, professionnelles, sociales et médico-psychologiques des procédures collectives, aggravées par l’actuelle crise sanitaire

les associations, syndicats, entreprises de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) du Réseau « 360° Autour de l’E(x)ntrepreneur », l’observatoire OSDEI (Observatoires des Suicides et des Difficultés des E(x)ntrepreneurs et Indépendants), (dont la mission est de représenter, défendre, assister et donner la voix  à ces derniers),  ont l’honneur de recevoir : 

Monsieur Sylvain Waserman,  Vice-Président de l’Assemblée Nationale ainsi que  les membres de la Commission d'Étude des Dysfonctionnements des Procédures Collectives, dite «Commission Waserman», (dont l’OSDEI fait partie), ce, afin de permettre aux entrepreneurs d’échanger librement et directement sur leurs réalités le:

 

Vendredi 30 Avril 2021 à 16 heures sur Zoom 

Lien de la visioconférence : 

JE PARTICIPE (LIEN INVITES ET ADHERENTS OSDEI)

ID de réunion : 280 719 6700

Retransmise en direct sur la page Facebook 

JE SUIS EN DIRECT LA CONFÉRENCE (LIEN)

 

Les TPE et PME sont  les grandes absentes des débats publics.

On leur propose une écoute psychologique et des suivis psychiatriques, mais la psychiatrie ne paie ni les factures, ni les crédits, ni ne répond aux dysfonctionnements de la justice dite «collective» quand elle n’est pas même que «commerciale».

Sylvain Waserman depuis le 03 avril 2019, au rythme de presque une réunion par mois, pour la première fois, leur donne la parole via une instance de dialogue qui met en face à face les entrepreneurs (les “débiteurs”) accompagnés par l’OSDEI et les représentants des “créanciers”, les mandataires judiciaires assistés par le CNAJMJ (en la personne de Me Marc André), représenté par Christophe Basse, actuel président.

En janvier dernier, Madame Brigitte Vitale, fondatrice du Dispositif 360° Autour de l’E(x)ntrepreneur – le One Stop Shop de l’Entrepreneur (Guichet Unique des Entrepreneurs en Difficulté) et présidente de l’Association Aide Entreprise OSDEI, sollicite, au nom des entrepreneurs en difficulté,  la reconnaissance officielle d’un syndicat des débiteurs. Le Conseil National des Débiteurs voit le jour.  Madame Vitale souhaite également  l’institutionnalisation de la Commission Waserman afin que celle-ci devienne une véritable instance de médiation de la justice « collective » qu’elle soit commerciale ou civile, saisissable directement par l’entrepreneur lui-même.

Monsieur Waserman accepte le 30 avril notre invitation concernant ce thème. 

LIEN  VISIO CONFÉRENCE DU VENDREDI 30 AVRIL 2021 

de 16 H à 18 H

LES E(x)NTREPRENEURS EN DIFFICULTÉ 

Madame Brigitte VITALE, Présidente de l’O.S.D.E.I

Monsieur Luciano MURGIA, Président de l’O.S.D.E.I ITALIA

reçoivent  leur

INVITÉ D’HONNEUR

Monsieur le Vice-Président de l’Assemblée Nationale 

 Sylvain WASERMAN 

(Député de la Seconde circonscription du Bas-Rhin)

Interviennent (liste non exhaustive)  :

MESDAMES :

Madame la Députée Stéphanie DO (Députée de Seine et Marne)

Madame Albane FONFREDE & Madame Marie SOLLIER 

(Étudiantes en Droit des Affaires et Magistère Droit des Activités Économiques - Panthéon-Sorbonne ) 

MESSIEURS :

Monsieur Jean-François GIRARDIN (Président de la Société des MOF)

Monsieur Luc-Éric KRIEF (Chef d’entreprises et Administrateur Medef IDF)

Monsieur Stéphane MANIGOLD (Restaurateur et Président du Collectif “Restons ouverts”)

Monsieur Cyril MARSAUD  (Chambre de Commerce 77)

Monsieur Benoît BORRITS (Porteur du projet du Salaire Minimum Socialisé (SMS))

 

ET POUR L’ITALIE

Monsieur Carmelo Vito FINOCCHIARO (Président CONFEDERCONTRIBUENTI)

 

SOUS LE COMITE DE PATRONAGE :

 

DU RÉSEAU OSDEI FRANCE ET ITALIE (ANTENNES TERRITORIALES, CONSEIL NATIONAL DES DÉBITEURS)

DU RESEAU DE LA CONFEDERCONTRIBUENTI (ITALIA)

DU RÉSEAU LIBER ACTA (JURISTES, PROFESSEURS, AVOCATS, EXPERTS)

DU RÉSEAU JEDI MEDIA et la section JEDI MEDIA JEUNES



 

Le Réseau 360 OSDEI “Les Aidés deviennent les Aidants” – portail@entrepreneur360.fr

www.aidentreprise.fr

www.osdei.fr

www.liberacta.fr

www.syndicatdebiteur.fr

www.chartedudebiteur.com

www.jedi.media 

www.entrepreneur360.fr

 

Avertissement!

La consultation de nos statistiques indique cette publication comme la plus lue de notre blog soit en moyenne 25 000 lectures/mois.

Nous précisons que les personnes qui ont inspiré cet article sont vivantes et en bonne santé.

L'expulsion manu militari a été évitée et la Préfecture a entendu le message.

Notre association vous invite à nous contacter si vous êtes en proie à des idées suicidaires  ou en proie à une grande détresse causée par la certitude que votre situation n'a aucune issue.

Nous saurons vous apporter de l'aide. Cet article n'est pas une incitation au suicide, encore moins donc un mode d'emploi, mais un message d'espoir et la promesse d'une prise en charge.

Au cours de la deuxième année de l’Observatoire national du suicide, ses travaux ont pointé des corrélations entre la situation de problèmes économiques et le suicide.

Or nous savons vous aider pour résoudre les problèmes liés aux difficultés économiques et leurs conséquences.

"C" est notre adhérente.
Elle est la compagne de "x". 
Malgré tous les efforts de notre association, le relogement dans le cadre d'une expulsion due à la liquidation de leur entreprise semble relever de l'impossible.
"x", ingénieur brillant mais #entrepreneur victime de cette
déclare refuser de "vivre dans la honte", de "perdre sa dignité".
Il préfère le #suicide.
Dans le paragraphe suivant, sa compagne explique comment dans son dernier mail du 15/03/2018
 

"Chère Brigitte,

En fin d’année 2016, de retour d’un rendez-vous annulé, j’ai surpris xxxx déballant un masque et des tuyaux qu’il essayait d’adapter aux bouteilles d’hélium que nous avions acquises pour des ballons de fête de fin d’année.

Face à mon insistance, il me demanda de me calmer et m’expliqua quelles étaient ses véritables intentions. Il est vrai que nous parlions très souvent de suicide et ce n’est qu’à cet instant que je compris que toutes ses réflexions le touchaient personnellement.

Effarée, je lui demandai de me laisser 24 heures pour me ressaisir. Je n’eus d’autre solution que d’appeler le SAMU, qui après un court entretien avec xxx, ont décelé une détermination qui imposait une hospitalisation sous contrainte.

Après maintes recherches durant son hospitalisation, j’ai découvert que cela faisait plusieurs mois que xxxxx avait démarré une étude pour ne pas dire une analyse poussée sur les différents moyens de quitter ce monde. D’après ses notes, il cherchait une solution à la fois peu onéreuse, n’entraînant aucun danger pour autrui et rapide. La solution à base d’hélium répondait à ces trois critères.

En effet, il suffit d’acquérir des bouteilles d’hélium, un sac en plastique ou un masque que l’on reliera à l’aide d’un tuyau pour qu’en quelques minutes, la personne s’endorme définitivement. Ainsi, en moins de 30 minutes, sans douleur, sans odeur nauséabonde (l’hélium étant inodore), une personne peut mettre fin à sa vie pour moins de 100 €.

En espérant que ces informations complémentaires vous aident à comprendre que mon profond désarroi est nourri par une indéniable détermination de xxxx. Je vous avouerai même qu’il nous faudra faire preuve, à notre tour, d’une grande volonté pour convaincre xxxx de retourner à la vie si, par miracle, une solution de relogement nous était trouvée ; j’espère qu’il n’est pas déjà trop tard.

Vous remerciant encore de l’intérêt que vous portez à notre situation et pour votre soutien,

Excellent après-midi.

Bien à vous,

xxxxxx"

Tag(s) : #PRESSE, #Vos Courriers et Témoignages, #SUICIDE ENTREPRENEURS, #LIQUIDATION JUDICIAIRE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :