Relations bancaires: conséquences d'un simple contentieux....

Publié le

Pour avoir eu des conversations avec les directeurs d'agences des banques les plus populaires sur la place, je peux affirmer que chaque incident est conservé soigneusement dans leurs fichiers. Pour reprendre une affirmation d'un Directeur d'une banque: " il suffit qu'un de nos clients ait eu dans le passé le moindre contentieux avec notre établissement, il lui sera impossible d'accéder au moindre crédit...il est donc inutile de présenter un dossier". J'ai donc voulu vérifié auprès d'autres établissements bancaires..........le discours a été très similaire bien que moins explicite et plus prudent. Il va sans dire que tout cela est "illégal" et que chaque "refus de crédit" doit être motivé ( rf: banque de france). Mais dans la pratique qu'en est il? Si vous êtes un privé et qu'il s'agit de travaux, crédit immobilier ou de payer sa nouvelle cuisine.......cela peut être "fastidieux" ou "provoquer un dépit" mais lorsqu'il s'agit de passer une période difficile dans la vie d'une entreprise, c'est un autre son de cloche. Peu importe les bilans ( mêmes bons), peu importe les revenus ( surtout si ils ne sont pas ceux d'un salarié)......les portes se ferment. Il faut aussi savoir que non seulement les banques échangent leurs informations lors de fusions  mais c'est encore plus allarmant lorsque ce même directeur affirme que de réunions hebdomadaires interbancaires  se concertent......... Un exemple? Le prêt relais.........: au début de la crise immobilière, beaucoup avaient des prêts relais en cours et n'ont pas pu les honorer dans les délais. Si un contentieux a été résolu grâce à une vente tardive ( mais vente quand même!), vous êtes "fichés". Plus la peine de perdre son temps .........Un conseil: changez de banque, ouvrez vos comptes dans des établissements dont vous aurez pris le soin de vérifier les circuits ( filiales, partenaires, société de crédit annexes...et servez vous d'internet). L'alternative? L'habitude de prêter à ceux qui ont de l'argent n'a heureusement jamais cessé, mais il va sans dire que ce n'est pas à cette catégorie que je m'adresse. A cela il existe des recours pour les entreprises: www.mediateurducredit.fr (banque de france) Quant au privé il peut s'adresser directement à la Banque de France ou à l' Afub : www.afub.org Je reste à disposition pour répondre à toutes les questions inhérentes à ce sujet via la messagerie de facebook ou sur aide.entreprise@laposte.net. Le plus important à savoir, c'est qu'il faut anticiper les problèmes. Ouvrir plusieurs comptes bancaires même pour une petite entreprise ( il vaut mieux avoir un historique avant d'aller demander une aide quelconque) et ne pas céder à la facilité ( voire la "pression") d'une banque qui prétend n'ouvrir un compte à une société seulement après l'ouverture d'un compte privé!!Ne pas mélanger les comptes privés avec les comptes professionnels!

Publié dans ABUS BANCAIRES

Commenter cet article