Entrepreneurs contre auto entrepreneurs.......Le BTP veut bannir les auto-entrepreneurs

Publié le par aidentreprise

Interview à un entrepreneur:

Que pensez-vous des auto-entrepreneurs?

Réponse:"Je me lève chaque matin avant mes ouvriers et employés, après m'être attardé sur mon lieu de travail bien après eux.

Je revois mon planning de la journée, je vérifie la liste du matériel, l'état des véhicules et la jauge d'essence (qu'ils oublient constamment de vérifier) afin que le premier rdv du matin soit respecté.

Un débriefing avant le début de chaque journée de travail, une vérification de leur parfaite compréhension de ce qu'ils ont à faire et je désigne à chaque équipe son chantier, faisant moi-même partie d'une d'elles....là où je pense qu'il y aura plus de difficultés.

Les mois, les années passent, et je n'arrête jamais de jouer un rôle de formateur...

Et puis vient la pause déjeuner......nous parlons foot, actu et quelques questions techniques sont glissée ici et là.........

Je souris et je ne m'étonne plus.......je les regarde droit dans les yeux et leur demande de s'exprimer clairement: sur quel chantier travailles tu en dehors de ceux que je te confie?.....

Petite hésitation, regards fuyants, sourires gênés........" pour ma soeur"........" pour mon père".........

Les années passent, les questions affluent toujours........et les outils se consumment avec une rapidité toujours plus surprenante, quand ils ne sont pas cassés ou perdus......

Et alors je leur demande: "mais vos familles construisent des chateaux?"

Pourquoi ne réagissez-vous pas? Vous avez une protection légale contre la concurrence déloyale et l'utilisation impropre des biens de votre entreprise.......

Réponse:Je peux tenter de démontrer une concurrence déloyale....mais à quoi bon? pour perdre mes meilleurs éléments?

Ne vaut-il pas mieux jouer cartes sur table? .......le risque est là.

Le choix est amer pour une TPE car la frontière est presque imperceptible entre nos deux mondes, entre les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui sont aussi les salariés de nos entreprises.

Ils se servent de nos carnets d'adresses, de nos compétences, et même parfois de notre image en utilisant nos véhicules marqués......

Le comble a été atteint, lors d'un controle inopiné sur un chantier. Le véhicule était bien là, mais personne sur le chantier en dehors de l'apprenti...le chef d'équipe, se faisait récupérer par son épouse au chomage avec leur propre véhicule et allait travailler sur ses propres chantiers....l'apprenti avait été menacé dans le cas où il aurait eu la mauvaise idée de me relater les faits!

J'ai donc appelé mon ouvrier du chantier où il était sensé être........Arrogant et convaincu de ma stupidité, il me décrivait dans les détails l'avancement de son installation.........comme si il y était! Il n'a même pas cherché à prendre des précautions et trouver une excuse comme un léger accident ou un aller retour dans un bureau de tabac pour ses cigarettes......

Quel risque  représentent les auto-entrepreneurs pour vous? 


Réponse:  en réalité, on vient seulement de fragiliser les plus petites entreprises qui ont des méthodes de travail similaires, la même typologie de clients, et même zone de chalandise. La seule différence réside dans les charges supplémentaires que nous devons supporter, notre obligation de souscrire à des décennales , ainsi qu'une bureaucratie et des obbligations bien plus importantes...

Il est évident qu'il y a une injustice! Et qu'on ne viennent pas me raconter que  "le travail au noir " n'est qu'une goutte d'eau dans le milieu du BTP! La FFB, la fédération francaise du batiment, ne cherche pas à les exclure pour rien! Leur concurrence est déloyale dans notre secteur, mais le pire, c'est que ce sont nos propres ouvriers, avec moins d'expérience, moins de stress, car ils ont la tranquillité de toucher le chomage dans tous les cas, contrairement à nous, petits chefs d'entreprise, qui en cas de faillite, perdons tout ce que nous avons!

Bravo notre France et nos dirigeants au pouvoir, ils ont trouvé le moyen de réduire le  taux de chômage ( dans les sondages durant les campagnes électorales c'est un argument de poids!) et d'économiser sur les remboursements des indemnités de chomage au détriment des TPE..........

Le taux des entreprises en défaillance, n'interesse personne, ce n'est pas un argument politique.......enfin jusqu'à présent j'espère!

 

Commenter cet article