#RSI : Lettre ouverte aux Indépendants et Entrepreneurs par Brigitte Vitale

Publié le par Association Aide Entreprise

L'état veut-il nous aider avec la #suppression du #RSI ou récupérer les cotisations chiffrées en milliards?

L'état veut-il nous aider avec la #suppression du #RSI ou récupérer les cotisations chiffrées en milliards?

Mesdames, Messieurs,
 
Et si l'on dépassait les clivages ? Et si pour une fois on se prenait à rêver que l'union et le dialogue donnent la vie à un futur meilleur ?
 
Il y a quelques années la fusion de régimes sociaux a donné naissance au #RSI, de là ont découlé des difficultés parfois gravissimes. D'ailleurs il faut reconnaître au passage le mérite de certaines associations qui dénonçant ces abus et dysfonctionnements ont permis au plus grand nombre de prendre conscience de problèmes bien cachés.
 
Bien sur, en tant que présidente de l'Association Entreprise et Co-Fondateur de l'#OSDEI ( Observatoire des Suicides et Difficultés des (ex) Entrepreneurs et Indépendants) je  continue à crier haut et fort l'absurdité d'un système d'état qui condamne à #mort, oui, je dit bien condamne à mort, des #entrepreneurs en #difficulté.
 
Bien sur, il y a les promesses d'un gouvernement qui dit vouloir changer les choses, supprimer le régime actuel des #indépendants et tendre vers une nouvelle organisation.
 
Nous voudrions le croire, mais allons-nous laisser encore une fois notre futur et nos vies dans les mains d'une technocratie qui de notre réalité de terrain a démontré ne pas savoir grand chose?  Quelles sont clairement les garanties et avantages que l'on nous apporte avec la suppression du RSI et l'adossement au Régime Général annoncé?
 
Je ne cautionne pas les mouvements extrémistes aux méthodes douteuses qui incitent à se mettre hors la loi au nom d'une loi ( et se remplissant les poches au passage sur le désespoir de personnes crédules et en colère); mais pourquoi au lieu d'aller vers la fin d'un monopole, accepterions nous ce qui ressemble au contraire à un écrasement de notre liberté par ce monopole?
 
Nous souffrons. Nous mourons. Nous sommes n'avons aucun système efficace de défense face à la justice quand les ennuis commencent. Il faudra commencer par là si ce gouvernement veut sauver son économie.
Et je doute que la suppression du RSI, qui au moins à le mérite d'avoir un Fond Social et une Médiation qui fonctionnent à ce jour parfaitement ( je fais appel, avec un succès à 100%, à eux depuis deux ans pour qu'ils intercèdent en faveur des indépendants en difficultés)  ira changer cette hécatombe entrepreneuriale.
 
Mais a-t'on la moindre assurance que la nouvelle mouture sera meilleure ? A-t'on le moindre début d'espoir d'amélioration ? La compréhension sera-t-elle enfin de la partie ? Quid du dialogue ?
 
Face à cela, je m'interroge et je me dis qu' il est logiquement plus sage d'améliorer en réformant que de faire table rase en se dirigeant vers un avenir totalement incertain dont toujours les mêmes feront les frais...
 
En l'état actuel de ce petit patronat caractérisant le RSI, il n'est plus possible de faire des "tentatives", les êtres humains qui le représente ne sont plus en mesure de supporter d'autres expérimentations à l'issue incertaine.
 
Permettez-moi un exemple pour éclairer cette pensée, lorsqu'un constructeur automobile constante des défauts sur un modèle, il améliore le modèle, il ne détruit pas les véhicules !
 
Et si pour une fois nous étions enfin consultés ???
 
Alors j'interroge les entrepreneurs et indépendants :
 
  • Quels seraient à votre avis les arguments nécessaires à la conservation et l'amélioration du régime actuel, afin qu'il soit plus proche de nous et nous ressemble ?
 
A titre personnel et au nom de l'association j'ai l'intime conviction qu'il faut qu'un groupe de travail nominatif soit constitué au sein du RSI hors les habituels et sempiternels mandats représentatifs actuels dont nous savons qu'ils représentent pas grand chose et surtout ne nous représentent absolument pas!

 

Voila ma pensée Mesdames et Messieurs, juste une idée à méditer, toutes les réactions seront les bienvenues dès lors qu'elles seront globales, constructives et non pas évocatrices de cas personnels...
 
Brigitte Vitale
Présidente Association Aide Entreprise
Co-Fondateur OSDEI
Candidate (suppléante) Législatives 2017 - Haut Rhin
 
info@aidentreprise.fr
 
Mulhouse, 26/05/2017.

Publié dans RSI, SUICIDE ENTREPRENEURS

Commenter cet article